Castel/Moissac, une confluence de savoir-faire à transmettre


La communauté de communes Terres de Confluences constitue le second pôle économique artisanal du Tarn-et-Garonne.

Cette intercommunalité (6 communes comprenant Castelsarrasin et Moissac) regroupe 645 entreprises artisanales (13% alimentation / 39% bâtiment / 15% fabrication / 33% services) dont plus d’un tiers ont des salariés.

L’artisanat du territoire se caractérise par :

  • 2 320 actifs (1 652 salariés / 57 apprentis)
  • une progression modérée de l’entrepreneuriat depuis 5 ans (+ 18 % d’entreprises créées contre+24 % sur le T&G)
  • des entreprises matures (58 % d’entreprises en activité immatriculées depuis plus de 5 ans contre 54 % en T&G)
  • un enjeu de transmission des savoir-faire

La Communauté de Communes Terres de Confluences affiche le plus haut score de dirigeants de plus de 60 ans du T&G (13% contre 9 % au plan départemental).

Si des opportunités de reprises d’entreprises sont à saisir, il existe également des risques de disparition des services de proximité pour les habitants du territoire. C’est près de 400 salariés qui pourraient à plus ou moins long terme être menacés, plus particulièrement dans le secteur de la fabrication le plus pourvoyeur d’emplois du territoire.

En terme de savoir-faire, les métiers les plus exposés nécessitant un renouvellement des générations sont :

Alimentaire : bouchers, secteur de la restauration rapide

Bâtiment : maçons, électriciens et plombiers

Fabrication : secteurs de la mécanique industrielle, de la fabrication d’équipements électriques et textile

Services : garagistes automobile, coiffeurs en salon

Une analyse de l’activité artisanale à Castelsarrasin pointait déjà cette problématique.

La transmission d’entreprise est ainsi un enjeu de politique publique majeur, les entreprises concernées étant des viviers de croissance, de production et d’emplois. Ces emplois sont d’autant plus pérennes que la transmission d’entreprise paraît moins risquée que la création d’entreprise. Cependant, en l’absence de reprise qui conduirait à la radiation de l’entreprise, c’est l’activité économique du territoire qui pourrait en pâtir (licenciement des salariés, perte de services de proximité, impact chez les partenaires de l’entreprise et pour l’économie locale…). Cette réflexion s’inscrit dans le cadre de l’étude prospective sur le développement de la Communauté de Communes Terres de Confluences à l’horizon 2025 est en cours de réalisation.

* La chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn-et-Garonne propose un accompagnement spécifique en matière de transmission/reprise, de création et développement d’entreprises de moins de 3 ans ainsi qu’une assistance aux élus et techniciens des territoires pour le développement de la création et de la transmission-reprise dans le cadre du dispositif Entreprendre en Midi-Pyrénées (programme régional animé et coordonné par Madeeli avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées et de l’Union Européenne). Pour en savoir-plus, contactez la CMA82.